Accueil

Bonjour! Je suis une chercheuse avec plus de 10 ans d’expérience en gestion de projets internationaux. Ma passion? Analyser les transformations numériques et leur impact sur les utilisateurs. J’ai été récompensée par un British Academy Rising Star Award pour ma recherche sur les archives nativement numériques (born-digital). Je dirige actuellement deux projets de recherche financés par l’organisme de financement britannique AHRC.

Mes recherches combinent un travail d’archives «traditionnel» et de nouvelles approches numériques.

Je m’intéresse particulièrement à la question des archives nativement numériques, en particulier les archives littéraires et les archives des éditeurs. La transition de l’imprimé au numérique a créé d’énormes défis et nous devons d’urgence trouver des solutions pour (1) préserver les documents nativement numériques tels que les e-mails (2) les rendre accessibles (3) produire de nouvelles connaissances.

  • Je dirige actuellement (1) le réseau AURA (Archives au Royaume-Uni / République d’Irlande et IA). AURA est financé par l’Irish Research Council et le Arts and Humanities Research Council (AHRC) (2020-21); (2) le réseau AEOLIAN (Artificial Intelligence for Cultural Organizations) qui a débuté en février 2021. AEOLIAN est financé par AHRC au Royaume-Uni et le National Endowment for the Humanities aux États-Unis.
  • Ce projet AHRC s’appuie sur mon projet British Academy Rising Star (2017-18) pour rassembler des archivistes et des universitaires afin de trouver des solutions au problème des archives nativement numériques fermées aux chercheurs pour des raisons de protection des données ou des problèmes techniques.

Ces projets visent à donner accès aux archives numériques à un large éventail d’utilisateurs (chercheurs, membres du public) – sans porter atteinte à la vie privée des créateurs de données.

Quand je ne travaille pas sur des projets d’humanités numériques, je passe du temps à travailler dans de bonnes vieilles archives papier. J’ai écrit deux livres sur les éditeurs qui ont promu la littérature moderniste «difficile» (par James Joyce, Virginia Woolf et d’autres). J’ai récemment édité un recueil d’essais, Publishing Modernist Fiction and Poetry (Edinburgh UP, 2019).